Les trésors naturels de la faune de la Roumanie | Romania Tours
×

Subscribe to our newsletter

Signup for news and special offers!

Subscribe to our newsletter and be among the first to receive:

  • Exclusive offers
  • Special holiday offers
  • Great articles about Romania

Ce que l’Europe a perdu, la Roumanie essaie de sauvegarder

Les scènes étonnantes des documentaires sur la vie des animaux sauvages nous permettent de saisir, pour quelques instants, la grandeur de la nature et la complexité qui sous-tend la vie. Ceux qui désirent aller au-delà des instants vécus devant les écrans et les revivre dans les régions les plus sauvages ont de moins en moins d’endroits à leur disposition; on peut penser aux forêts équatoriales de l’Amérique du Sud, aux parcs nationaux d’Afrique et à quelques régions sauvages d’Asie ou d’Amérique du Nord. Sous l’influence anthropique les zones naturelles se sont progressivement rétrécies, et les forêts infinies qui recouvraient autrefois notre continent sont devenues des souvenirs.

Faune-de-la-Roumanie

Ce que l’Europe a perdu, la Roumanie essaie de sauvegarder. Toute une chaîne trophique survit dans les forêts des Carpates, où la nature a résisté au progrès industriel. Il y a 14 parcs nationaux en Roumanie, qui couvrent une superficie de 1,6 millions d’hectares. La réserve de la biosphère du Delta du Danube, que la diversité des espèces de plantes et d’animaux rend unique au monde, est classée au patrimoine de l’UNESCO. Le Parc National Retezat et le Parc National Piatra Craiului surprennent surtout par le contraste entre la nature sauvage, avec des défilés et des sommets calcaires d’un côté et les prairies comprenant des centaines d’espèces de plantes, dont une centaine sont uniques au monde, d’un autre côté.