Le château Iulia Hasdeu | Romania Tours
×

Subscribe to our newsletter

Signup for news and special offers!

Subscribe to our newsletter and be among the first to receive:

  • Exclusive offers
  • Special holiday offers
  • Great articles about Romania

Symbole de la douleur d’un père qui a perdu sa fille trop tôt, portail de l’espoir de l’au-delà

Le château Iulia Hasdeu, connu aussi sous le nom du “Grand Temple” , a été érigé par Bogdan Petriceicu Hasdeu, un grand érudit roumain, selon les indications de sa fille reçues, semble-t-il, lors de séances de spiritisme.

Le château Iulia Hasdeu

La légende à propos de Château Iulia Hasdeu

Iulia Hasdeu a été considérée un enfant extraordinaire, un véritable génie ; à quatre ans elle écrivait et parlait trois langues étrangères, à seize ans elle a été admise à la Sorbonne, mais elle est morte de tuberculose à 19 ans.

Ne pouvant pas se consoler de la mort de sa fille, le père se dédia de plus en plus aux séances de spiritisme et à l’étude de l’ésotérisme. Six mois plus tard, il entrait en contact avec l’esprit de Iulia, qui lui donna les indications pour la construction d’un château. L’édifice, qui a été bâti entre 1893 et 1896, a une forme de croix, comprenant trois tours parsemées de symboles ésotériques, menés à faciliter la communication avec l’au-delà. On peut retrouver, à l’intérieur, les transcriptions réalisées à la suite des séances de spiritisme, quelques-unes rédigées en français, anglais, en russe ou en arabe. On y garde aussi l’enregistrement d’une composition musicale, reçue, elle aussi, pendant les séances de spiritisme. Au-delà de son atmosphère mystérieuse, source de plusieurs légendes, le château Iulia Hasdeu enferme encore bien des mystères.